Culte de Dimanche 18 Octobre : à 15h30 à l'Eglise - nombre limité à 47 personnes - ou en Conf call 09 72 63 41 38 et en live via FB FPMA Yvelines Officialy "Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d'esprit. Servez le Seigneur"- Rom 12.11-12

Bienvenue sur le site de l'Eglise Protestante - FPMA Yvelines Fahazavana,


Chers amis en Christ,

Je vous souhaite la bienvenue sur le site de l’Eglise Protestante FPMA Yvelines Fahazavana.

Notre paroisse est ouverte et vous accueille, vous qui habitez non seulement dans les Yvelines 78 mais aussi vous qui résidez en régions d’île de France et les régions voisines.
Nous vous présentons sur notre site les informations concernant la vie de l’église, les cultes ainsi que les activités de nos sept SECTIONS.
Que signifie la présence d’une Eglise dans notre monde d’aujourd’hui ? Cela montre que la foi apportée par Jésus de Nazareth il y a plus de 2000 ans est toujours vivante. Cela montre que cet homme a bouleversé le monde par sa vie ressuscitée. Cela montre qu’au-delà de la souffrance, une vie en plénitude peut être donnée et une vraie rencontre avec Dieu peut se vivre.
On vous invite à notre culte en “malgache – français" tous les dimanches à 15h30 à Montigny-le-Bretonneux:  un moment pour prier, chanter, louer Dieu et entendre la lecture de la Bible dans laquelle les protestants puisent leur nourriture spirituelle.

C’est ouvert à tous, rejoignez-nous pour vivre ensemble l’aventure de la foi !

Pasteur Théodore Raphaël RANDRIAMANATENA

INSCRIPTION AUX CULTES DOMINICAUX
Le culte à l’église est toujours limité jusqu’à aujourd’hui à 47 personnes.
On vous invite à vous inscrire en remplissant le formulaire suivant:
Le culte sera également diffusé sur Zoom, et sur FB FPMA Yvelines officialy.
A Dieu seul la Gloire,
Le bureau

PRÉDICATIONS DIMANCHE 18 OCTOBRE 2020

En communion avec l’Eglise universelle, notamment en Europe, nous méditons : Esaïe 45.1 & 4-6 ; 1 Thessaloniciens 1.1-5 ; Matthieu 22.15-21 .
Mat 22.15-21 :
Jésus redonne une vraie place aux questions terrestres : rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est Dieu.
L’impôt prélevé par les États a toujours suscité des débats passionnés. “Trop d’impôts ! Impôts injustes ou mal répartis ! Fraude fiscale !”, ces propos alimentent les conversations et sont l’enjeu de luttes politiques. C’est précisément sur le terrain délicat de “l’impôt à l’empereur” que les Pharisiens et les partisans d’Hérode vont tendre à Jésus un piège dont ils pensent qu’il ne se sortira pas.
César n’est pas Dieu :
Ce piège que ses adversaires croyaient imparable, Jésus le déjoue avec une autorité et une vérité étonnantes. “Hypocrites !”, leur lance-t-il, nullement dupe de leur duplicité. Ils paient tous l’impôt. D’ailleurs, assez piteusement, ils sortent une monnaie romaine de leur poche ! On sait que cette pièce comportait l’inscription “Tibère divin César”. Les Césars romains se paraient du titre de “dieux”. La réponse de Jésus porte bien au-delà d’une échappatoire. “Rendez à César ce qui lui appartient, mais pas le culte qui revient à Dieu seul !”
On avait posé à Jésus une question piège sur l’impôt. Il se place sur un tout autre registre : il désacralise le pouvoir temporel tout en reconnaissant sa légitimité dans son domaine.
“Vous êtes au Christ, et le Christ est à Dieu !” :
Jésus proclame le liberté de l’Évangile et les droits de Dieu par dessus tout. L’Église, peut être tentée – ou contrainte – de choisir et de favoriser un système politique contre un autre, parce qu’il lui paraît plus favorable. Elle court le grand risque de s’inféoder en prenant parti. Cette situation peut se retourner contre elle, cela s’est vu au cours de l’histoire. L’Évangile ne contient pas de schéma “labélisé” de société, et aucun forme de société ne peut se permettre de l’annexer. Il doit rester une force libre capable de contestation ou de protestation lorsque les droits de Dieu et ceux de l’homme ne sont pas respectés. La collusion du religieux et du politique aboutit fatalement à la sacralisation de la guerre, du terrorisme, de la justice et du pouvoir, dans une “religion d’État” ou un “État religieux”. En ce sens, une laïcité bien comprise est garante d’une autonomie des pouvoirs et de la liberté religieuse.
Et si nous détenons une parcelle de pouvoir, ne nous prenons pas pour Dieu !
Ne prenons personne pour Dieu !
N’abusons pas de notre autorité, qu’elle soit politique, sociale, économique ou ecclésiale !
Nous aurons des comptes à rendre à Celui qui nous avertit : “Je suis le Seigneur et il n’y en a pas d’autre en-dehors de moi !”

(>> lire la suite )

La vie  de notre église et de ses 7 sections vivantes en  photos >>

Nos vidéos >>

Le   Prochain  Culte

              DIMANCHE 18 Octobre à 15h30

à l’Eglise – nombre limité à 47 personnes

>> sur inscription ici

ou en Conf call 09 72 63 41 38

et en live via FB FPMA Yvelines Officialy

“Ayez du zèle, et non de la paresse.

Soyez fervents d’esprit. Servez le Seigneur"

Rom 12.11-12

Le programme est consultable ici

Le  Mot  du  Pasteur

Le Dieu des vivants, et non des morts,

(lire la suite)