PREDICATIONS

Dimanche 18 Juillet 2021

En communion avec l’Eglise universelle, nous méditons ce dimanche 18 juillet 2021 : Jérémie 23.1-6 ; Ephésiens 2.13-18 ; Marc 6.30-34
Chers internautes, la fréquence des réunions à tout propos frise par moment l’overdose ! Pourtant, comment organiser, comment collaborer, comment partager, comment faire corps, sans se réunir ?
L’Évangile de ce dimanche 18 juillet 2021 relate une réunion des Douze autour de Jésus à leur retour de leur première tournée de prédication.
Le thème du berger et du pâturage est abordé par Jésus et d’ailleurs traverse toute la Bible. Cela tient au fait qu’Israël commença par être un peuple nomade et que plusieurs de ses guides les plus prestigieux – tels Moïse ou David – étaient d’anciens bergers. Pour nos contemporains, ces images ont beaucoup perdu de leur pouvoir évocateur. L’idée de faire partie d’un troupeau répugne d’autant plus à notre sensibilité que la condition de “mouton” symbolise aujourd’hui un grégarisme peu enviable.
Il n’en reste pas moins que l’Écriture présente Dieu comme le vrai berger de son peuple et Jésus comme le bon pasteur qui, à la différence des mercenaires, donne sa vie pour ses brebis. L’évangile de ce dimanche décrit la sollicitude de Jésus envers les apôtres qui rentrent d’une première tournée missionnaire. Il veut les emmener à l’écart pour qu’ils puissent prendre un peu de repos. Ils s’embarquent pour un lieu désert, mais c’est compter sans la foule, qui accourt de toutes parts et les prend de vitesse. A la vue de tous ces gens, Jésus “est saisi aux entrailles parce qu’ils sont comme des brebis sans berger”.
Alors que Jésus et les apôtres éprouvent le besoin de se ressourcer dans le calme, la foule les “assiège”, avec ses attentes et ses demandes. Jésus ne se dérobe pas à cette urgence-là. Telle est aujourd’hui, peut-être plus que jamais, la tension qui affecte le labeur apostolique et missionnaire. Il y a le petit nombre qui souhaite approfondir sa vie de foi, et il y a la foule nombreuse mais diffuse de ceux qui, dans le brouhaha du monde, attendent “quelque chose” de l’Église. Pour sa part, Jésus a voulu honorer l’une et l’autre requête.
Quand Jésus réunit ses apôtres :
Les apôtres reviennent de leur premier périple apostolique marqués par ce qu’ils ont vécu. Ils sont éblouis par le rayonnement de cette Bonne Nouvelle dont ils ont été les témoins.
Ils ressentent aussi la fatigue physique, à tel point que Jésus lui-même estime urgent de les faire se reposer… Il les réunit autour de lui. Il en avait sans doute l’habitude : il “s’était maintes fois réuni avec ses disciples” sur le Mont des Oliviers (Jean 18, 2).
“Ils rapportent tout ce qu’ils ont fait et enseigné.” Sans en révéler le contenu, l’évangile suggère que cette révision de vie a fait date, car à partir de ce moment les apôtres sont étroitement associés à la prédication de Jésus. Loin d’être un bavardage en rond ou un alibi à l’action, cette reprise de leur vécu a dynamisé les apôtres et les a promus dans le service de l’Évangile.
Quand Jésus nous réunit :
Les Actes des apôtres parlent de l’assemblée eucharistique comme d’une “réunion pour rompre le pain” (Actes 20, 7). Rassemblés pour l’Eucharistie, nous sommes réunis nous aussi avec Jésus. “Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux” (Matthieu 18, 20).
Cette réunion eucharistique est écoute et partage. Après les fatigues et les soucis de la semaine, nous rapportons au Seigneur les événements survenus et les personnes rencontrées. En nous donnant son corps et son sang, il fait de nous des associés pour sa mission… Toute prière est aussi une réunion avec le Christ où nous lui partageons ce que nous vivons. Prenons-nous ce temps avec lui ?
Quand nous nous réunissons :
L’Évangile n’est certes pas un manuel de dynamique de groupe ! Néanmoins, nous pouvons glaner dans le récit d’aujourd’hui de précieuses indications pour cette expression sociale si importante que sont ces rencontres humaines de réflexion, de recherche et d’organisation, y compris dans nos groupes et mouvements chrétiens. Nos réunions peuvent être des lieux de vérification de notre action, des moments d’écoute et non de monologue, des occasions d’engager de nouvelles collaborations concrètes…
Nos réunions chrétiennes sont des moments d’Église, car l’Église est rassemblement autour du Seigneur.

DIMANCHE 4 JUILLET 2021

SUITE

DIMANCHE 13 JUIN 2021

SUITE

DIMANCHE 30 MAI 2021

SUITE

DIMANCHE de la PENTECOTE 2021

SUITE

DIMANCHE 6 MAI 2021

SUITE

DIMANCHE 2 MAI 2021

SUITE

DIMANCHE 18 Avril 2021

 
 

DIMANCHE 11 Avril 2021

 
 

DIMANCHE 28 Mars 2021

 
 

DIMANCHE 21 Mars 2021

 

DIMANCHE 7 Mars 2021

 

DIMANCHE 31 JANVIER 2021

DIMANCHE 10 JANVIER 2021

DIMANCHE 17 JANVIER 2021

DIMANCHE 15 NOVEMBRE 2020

 

DIMANCHE 8 NOVEMBRE 2020

 

DIMANCHE 14 Mars 2021

 

DIMANCHE 14 FEVRIER 2021

DIMANCHE 21 FEVRIER 2021

DIMANCHE 9 AOUT 2020

DIMANCHE 23 AOUT 2020

DIMANCHE 13 SEPTEMBRE 2020

 

DIMANCHE 20 SEPTEMBRE 2020

 

DIMANCHE 27 SEPTEMBRE 2020

 

DIMANCHE 4 OCTOBRE 2020

 

DIMANCHE 11 OCTOBRE 2020

 

DIMANCHE 28 JUIN 2020

DIMANCHE 5 JUILLET 2020

DIMANCHE 12 JUILLET 2020

 SUITE

DIMANCHE 19 JUILLET 2020

DIMANCHE 26 JUILLET 2020

DIMANCHE 16 AOUT 2020

SUITE